Rénover une maison : par où commencer ?

Ancienne maison à prix alléchant, mais tout de même à restaurer, un logement qui n’est plus à votre goût et vous voulez le relooker, les enfants ont grandi fini les bêtises, alors c’est le moment opportun de transformer l’apparence de votre appartement, rénover pour maintenir l’installation de votre maison… Tant de raisons qui vous poussent à sauter le pas et rénover votre maison.

 

Alors c’est décidé ? Vous avez bien analysé les raisons, les avantages et les inconvénients qui vous poussent à rénover ? Mais vous ne savez pas par où commencer ? Comment s’y prendre ? Voici quelques conseils de Pro à suivre si vous démarrez un projet de rénovation.

Ce que vous devez faire avant de rénover une maison

Vous avez repéré la propriété qui semble convenir à vos besoins (commodités, quartier, superficie, orientation…) une fois les travaux terminés, mais aussi celle qui vous permettra de réaliser des économies par rapport au neuf et un bénéfice si jamais vous décidez un jour de la revendre.

Estimer les travaux d’une maison avant achat

C’est un point de départ essentiel et non des moindre qui impactera certainement votre décision finale. Solliciter l’avis d’un spécialiste de l’immobilier  est fortement recommandé, afin d’estimer le coût global de votre investissement tenant compte du prix d’achat, le montant des travaux, les frais de l’agence immobilière etc. Sachant que le coût d’une rénovation totale se situe entre 400 et 1 000 € par m².

 

La mission d’expertise de votre agent immobilier doit être diligentée avec rigueur pour identifier :

  • La valeur d’une ancienne maison
  • La technique de construction qui a été adoptée dans toute la maison, afin que le maître d’œuvre (éventuellement choisi en cas de concrétisation de l’acquisition) sache quel type de travaux à réaliser sur la base d’un rapport de construction.
  • La superficie en m2, concernée par les travaux de rénovation
  • La complexité de la mise en œuvre des travaux
  • Les matériaux à utiliser

Ce sont là, des éléments nécessaires qui vont permettre à l’expert immobilier d’obtenir le nouveau plan de la maison avec sa nouvelle disposition, de recommander la faisabilité des travaux, et  dresser un devis de rénovation.

Comment élaborer un budget de rénovation réaliste

Chiffrer le coût des rénovations à réaliser est une étape déterminante afin d’obtenir un ordre de grandeur, fixer une limite à ne pas dépasser pour éviter d’éventuelles répercussions financières. Tout de même, nous vous conseillons de prévoir une marge de 15% du coût des travaux pour pallier les imprévus. Pour commencer, il faut connaître le prix au mètre carré qui s’applique tenant compte de la nature des travaux spécifiques à votre logement mais également il faut mener votre propre enquête terrain des travaux semblables auparavant effectués dans votre quartier. À ce propos, pour ne pas se faire arnaquer, il est recommandé d’obtenir l’avis d’un expert immobilier, voire d’un architecte. D’ailleurs, à la présentation du devis du maître d’œuvre, communiquer le à votre expert pour validation. Cependant, vous allez constater que certains maîtres d’œuvre ou sociétés du bâtiment appliquent la méthode des coûts complets. Il s’agit d’une formule, une méthode de calcul qui intègre tous les coûts directs et indirects que l’artisan entrepreneur ait à calculer après avoir sollicité les différents corps de métier qui vont prendre part à votre projet de rénovation. Autre voie pour la réalisation de votre budget que nous estimons simple mais efficace. S’accorder le temps de consulter les comparateurs en ligne et demander des devis, une démarche qui va vous aider à “calibrer” votre budget, de négocier et l’achat des matériaux si vous allez le faire en personne et le tarif avancé par le maître d’œuvre.

Pourquoi il faut demander un devis de rénovation ?

Laissant de côté le caractère juridique pour vous couvrir en cas de vice ou autres anomalies causées par votre entrepreneur. Partant du fait que la rénovation nécessite un investissement conséquent, un devis vous sera utile pour contracter un crédit rénovation.
Votre banquier sera sensible au montant du proforma évidemment, mais aussi aux détails mentionnés sur le devis tel que l’échéancier de réalisation – la correspondance des matériaux par rapport à la nature des travaux de rénovation  etc..

Attention avant de solliciter des aides financières pour des travaux de rénovation il faut noter que vous pouvez solliciter l’administration publique pour bénéficier de:

  • Crédit d’impôt pour la Transition Energétique (CITE)
  • Eco prêt à taux zéro
  • D’aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)
  • Une TVA à taux réduit.

Hormis les éléments cités ci-dessus, sachez que le gouvernement a mis en place un mécanisme de défiscalisation, c’est-à-dire que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous effectuez des travaux d’amélioration énergétique.

Devez-vous obtenir un permis de construire ?

Il est requis pour les travaux à entreprendre par des particuliers. C’est un document qui s’ajoute à la déclaration préalable, les deux, ont pour but de faire respecter les règles de l’urbanisme spécifique à votre zone d’habitation et  déterminer votre besoin à se procurer une autorisation en fonction de l’aspect extérieur de votre logement, s’il s’agit d’une extension ou d’une construction, d’une rénovation ou d’un aménagement.

Quelles démarches opérationnelles pour rénover une maison ?

Si vous voulez rénover votre logement en payant moins cher ? Si vous voulez rénover pour une isolation thermique et réduire votre facture énergétique ? Voulez-vous bénéficier de la prime de rénovation ?

 

Pour trouver réponse à ces interrogations il faut réaliser un audit technique de l’existant, un état des lieux avant rénovation qui va vous permettre d’établir un ordre de priorité, par où commencer pour lancer les travaux de rénovation, mais aussi l’audit logement est l’une des conditions pour obtenir la prime mise en place par les instances publiques pour isoler votre maison.

 

Ceci nous amène à faire le tour des points clés à vérifier en priorité pour que votre démarche soit rentable et de surcroît vous éviter des coûts imprévus au budget. Pour plus d’efficacité et professionnalisme, faite appel à un auditeur, si non à la limite, des prestataires composés de plusieurs corps de métier afin de recueillir plusieurs avis et devis.

 

  1. Vérifier la structure du logement (toiture et charpente)
  2. Tester la résistance des sols surtout pour les anciennes bâtisses, construite avant 1940
  3. S’accorder le temps d’examiner la qualité de l’isolation (combles, murs, fenêtres, cheminées…)
  4. Est-ce-que votre maison est suffisamment aérée et ventilée
  5. La plomberie
  6. Le système de chauffage (s’il y a des sources de déperdition thermique)
  7. L’installation et réseaux électrique domestique

Appelez nous