Nos conseils pour réussir la rénovation de votre maison

Nombreuses sont les personnes qui privilégient aujourd’hui la rénovation d’une maison à l’achat d’un logement moderne. La rénovation est souvent plus économique et pourtant, elle peut vous offrir un meilleur cadre de vie aussi agréable et confortable qu’une toute nouvelle propriété.

 

Cette solution que certain qualifie de “facilité” réserve parfois à ces adeptes de mauvaises surprises qui tournent au cauchemar difficile à s’en débarrasser

 

Par conséquent, pour réussir une telle démarche, il est important de tenir compte des conseils suivants. Que faire dans ce cas ? Les experts en bâtiment, les prestataires à contacter, les procédures administratives, conséquences… Découvrons ensemble les piliers d’une rénovation de maison réussie.

Bien réfléchir, se renseigner avant de démarrer

Il convient, pour une rénovation comme pour la construction d’une nouvelle maison, de se concentrer sur l’intérêt du projet, son utilité à moyen et long terme. S’il faut solliciter l’avis d’un professionnel du bâtiment, d’un conseiller expert en rénovation. Bref, il faut réellement s’interroger sur la nature des travaux à effectuer. D’ailleurs, il est recommandé de se concentrer d’abord sur la valorisation de l’espace intérieur plutôt que sur l’esthétique. C’est là qu’un expert en aménagement intérieur peut vous aider en ; Évaluant l’état des lieux, identifiant les différentes méthodes de rénovation en détaillant chaque étape. Élaborant des perspectives et des plans qui vous permettent de visualiser chaque espace avant le début du projet Par conséquent, en respectant scrupuleusement votre feuille de route, cela permet très souvent de réaliser des économies de temps et d’argent. Un point important, il faut savoir que la rénovation est différente d’une nouvelle construction, car vous devez vous concentrer sur les exigences structurelles et les restrictions légales.

Faire soi-même ?

Autre élément non moins important, et avant d’arrêter votre budget, il est préférable de dresser une liste des tâches à réaliser par soi-même comme les petites bricoles, celle que vous allez confier à un maître d’œuvre et celle des fournisseurs de matériaux de construction et de bricolage.

 

En effet, une rénovation réussie nécessite une décision ferme sans retour. Parce que, si vous changez d’avis sur les couleurs ou les matériaux de construction au cours des travaux, il vous faudra plus de temps et d’argent sans compter la dose de stress.

Fixer un budget pour la rénovation des maisons

Maintenant que tout est en place, plan de travail, devis, le prestataire choisi… vous avez en main tous les éléments qui vous permettent d’avoir une projection estimative sur les dépenses à engager pour la rénovation de votre maison.

 

Il est temps de fixer votre budget en accord avec vos ressources financières et par la même vous devez choisir le moyen de financement.

Prêt personnel non affecté

Parmi les avantages de ce type de crédit personnel, c’est qu’il n’est soumis à aucune obligation de justification, de frais de dossier ou de caution. C’est une formule parfaitement adaptée pour les “petits chantiers” de rénovation ou pour les personnes bricoleurs souhaitant réaliser les travaux en personne.

Prêt affecté

Sous condition d’engager une entreprise ou un professionnel pour s’occuper du chantier rénovation, le prêt affecté est principalement un crédit à la consommation où les banques demandent généralement des pièces justificatives (Bordereaux des prix – Devis – factures – etc…)

Crédit renouvelable

Il s’agit d’une réserve d’argent, un fond mis à votre disposition que vous pouvez débiter à tout moment au fur et à mesure que les travaux avancent, comme payer une avance et surtout vous n’êtes pas obligé de présenter des justificatifs.

 

Bien que relativement coûteuse comme formule financière, l’avantage est que les fonds se reconstituent au fil des remboursements enregistrés.

Trouver le bon artisan, le bon maître d’œuvre

Trouver le bon artisan ou le bon prestataire pour lancer les travaux de rénovation est une étape très importante pour réussir la rénovation, mais intelligemment, vous avez la possibilité de sélectionner votre équipe au bon endroit à partir d’une plateforme de mise en relation entre Particulier et Professionnel indépendant.

 

D’ailleurs, il faut nécessairement engager des experts, des architectes et des ingénieurs en structure qualifiés afin de contourner les pièges. En effet, avant d’entamer le chantier, il faut examiner en détail la structure existante, les systèmes électriques et la plomberie, qui sont tous susceptibles d’être altérés par un mauvais diagnostic.

Bien choisir les matériaux et les équipements

Optez pour des matériaux de qualité pour assurer la viabilité de votre logement. Il faut savoir que les appareils de qualité ne sont pas inéluctablement les plus chers. Soyez vigilant quant à l’aspect fonctionnel et au budget au moment d’effectuer votre choix.

 

Vous pensez éventuellement que vous économiserez de l’argent en achetant vous-même les matériaux au lieu de demander à votre entrepreneur, qui peut ajouter un supplément. Mais concrètement, un sous-traitant est susceptible de pouvoir acheter à un prix au rabais parce qu’il connaît mieux les produits et les fournisseurs. Ce que vous devez faire, c’est définir les spécifications des matériaux pour éviter toute déception.

Demander et valider le devis des travaux

C’est une obligation légale. Exiger la rédaction d’un devis complet, clair et net, explicite et détaillé. Tout doit être indiqué sur le devis, montant HT, la quantité, le coût unitaire de la main d’œuvre, la durée prévisionnelle des travaux de rénovation de votre maison.

Établi en double exemplaire et approuvé par le client avant le démarrage des travaux, le devis doit également mentionner le nom et l’adresse du prestataire maître d’œuvre, ainsi que le nom du client maître d’ouvrage…

Autre précaution, si quelques clauses existent, le bordereau des prix doit les mentionner. Objectif : éviter toute mauvaise surprise lors de la facturation finale, car les problèmes sont nombreux : retards, malfaçons et les tarifs des prestations peuvent grimper du simple au double sans double selon l’artisan.

Un suivi régulier des travaux de rénovation

Soyez cependant disponibles et veillez à superviser le projet de rénovation dans les moindres détails conformément à votre plan.

 

Respectez le planning de contrôle du chantier, ce qui vous permet de demander la rectification et la correction des anomalies observées à temps. Les réunions de contrôle avec votre maître d’œuvre sont ainsi importantes afin d’être dans les délais.

 

Par ailleurs, n’hésitez pas à documenter chaque visite, un rapport doit établir avec photo à l’appui. C’est une preuve réfractaire en cas de sa non-réalisation par l’artisan ou le maître d’œuvre.

Opter pour un paiement par tranche

Enfin, un paiement partiel, c’est une façon intelligente de rémunérer votre artisan au fur et à mesure que les travaux avancent correctement et dans les délais. Bien évidemment, tout ceci doit être bien mentionné sur devis. Éventuellement, par cette démarche, vous avez la main (sous conditions) de changer d’entreprise invoquant les défaillances qui risquent de retarder la remise des clés (la livraison).

Appelez nous